Se connecter
Patient & Famille

Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque ?

8 novembre 2021

Quelle est la fonction du coeur ?

Le coeur est un muscle qui a pour rôle de faire circuler le sang dans tout l’organisme. C’est une pompe composée de quatre cavités, deux oreillettes et deux ventricules.
Les oreillettes se contractent juste avant les ventricules, afin d’aider à leur remplissage. Les cavités gauches et droites se contractent simultanément.

Le coeur est alimenté par un système de petites artères, les artères coronaires.

Source : http://www.cardiopole.fr/wp-content/uploads/2017/03/Shema-coeur.jpg

Source : Peter Lamb -123-RF

On peut diviser le coeur en deux parties indépendantes l’une de l’autre, le coeur droit et le coeur gauche. Chaque partie est composée d’une oreillette et d’un ventricule, et a un rôle différent mais complémentaire.

  • Le coeur droit a pour rôle d’éjecter le sang vers les poumons où il sera oxygéné.
  • Le coeur gauche a pour rôle de faire parvenir le sang oxygéné à l’ensemble des organes du corps.

Le sang arrive par les veines caves dans l’oreillette droite, qui se contracte et éjecte ce dernier dans le ventricule droit. Entre l’oreillette et le ventricule se trouve une valve qui empêche le sang de retourner dans l’oreillette lorsque le ventricule se contracte. Elle s’appelle la valve tricuspidienne.

Le ventricule droit se contracte à son tour et envoie le sang dans l’artère pulmonaire, qui le conduira jusque dans le poumon par un système de petites artères afin qu’il soit oxygéné.

Une fois oxygéné, le sang retourne au coeur par les veines pulmonaires, et arrive dans l’oreillette gauche. Celle-ci se contracte et éjecte le sang dans le ventricule gauche. Entre l’oreillette et le ventricule se trouve une valve qui empêche le reflux du sang dans l’oreillette quand le ventricule se contracte. Cette valve s’appelle la valve mitrale.

A la contraction du ventricule gauche, le sang part dans l’organisme par une grosse artère, l’aorte. Entre le ventricule gauche et l’aorte, il y a aussi une valve qui empêche le sang de revenir en arrière. C’est la valve aortique.

Le sang est alors propulsé dans toutes les parties du corps. Il apporte les substances nutritives et l’oxygène aux tissus de l’organisme, et il ramène les déchets au foie et aux reins où ils sont éliminés.

Le sang retourne ensuite vers le côté droit du coeur et revient ainsi vers les poumons où il est à nouveau oxygéné.

Tout au long de la vie d’une personne, la fréquence cardiaque au repos est de l’ordre de 60 à 80 battements par minute.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

Avoir une insuffisance cardiaque signifie avoir un coeur fatigué, usé, qui ne fonctionne plus correctement et qui a dès lors des difficultés à faire circuler votre sang.

Les causes de l’insuffisance cardiaque sont multiples. Quelle qu’en soit la raison (infarctus du myocard, hypertension, virus, alcool, …), le muscle cardiaque a été endommagé, ce qui entraîne une réduction de sa capacité à pomper le sang vers les tissus et à répondre aux besoins de l’organisme.

L’insuffisance cardiaque est une maladie évolutive, c’est à dire qui progresse dans le temps. C’est pourquoi elle est classée en stades en fonction des répercussions qu’elle entraîne dans la vie de tous les jours.

Cette classification (NYHA, New York Heart Association) comporte 4 stades qui permettent à votre cardiologue de déterminer votre degré d’insuffisance cardiaque, et ainsi établir le traitement approprié.

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique évolutive caractérisée par un coeur, qui a des difficultés à assurer le bon fonctionnement de l’organisme dans ses différentes activités.

L'insuffisance cardiaque est divisée en quatre degrés de gravité, selon la classe de la New York Heart Association (NYHA) :

✔ Classe I

Aucune restriction.

Les activités quotidiennes ordinaires n'entraînent pas d'essoufflement ou de fatigue.

✔ Classe II

Handicap léger.

Les activités quotidiennes ordinaires entraînent un essoufflement et de la fatigue.

✔ Classe III

Handicap modéré.

De petits efforts peuvent entraîner des symptômes; aucune plainte au repos.

✔ Classe IV

Handicap sévère.

Tout effort entraîne des symptômes; des plaintes peuvent également survenir au repos.

historymenucross-circle
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram